Frequently asked questions

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.

Les questions
les plus posées

Une entreprise réalisant une marge nette de 5% devra, pour compenser un impayé, générer un CA de 20 fois le montant dudit impayé.
C’est-à-dire que pour une créance impayée de 2000€ par exemple,
il faudra pour absorber ce « petit » impayé, réaliser 20 affaires équivalentes ou 40 000€ de CA additionnel.
Le calcul est le même pour un impayé plus petit mais pour un plus important aussi…

Lorsque vous avez mis en œuvre tout ce qui était en votre pouvoir pour vous faire payer, si vos actions n’ont pas révélé d’explication valable justifiant le non-paiement, il n’y a aucune raison objective pour que la situation change.
Votre client reste maître du déblocage (ou non) de la situation.
Nonobstant l’énergie dépensée, il est temps de lui faire comprendre que cette situation a assez duré en confiant votre créance à une société de recouvrement.

Deuxième questions les plus posées

Une entreprise réalisant une marge nette de 5% devra, pour compenser un impayé, générer un CA de 20 fois le montant dudit impayé.
C’est-à-dire que pour une créance impayée de 2000€ par exemple,
il faudra pour absorber ce « petit » impayé, réaliser 20 affaires équivalentes ou 40 000€ de CA additionnel.
Le calcul est le même pour un impayé plus petit mais pour un plus important aussi…

D’autres questions

Une entreprise réalisant une marge nette de 5% devra, pour compenser un impayé, générer un CA de 20 fois le montant dudit impayé.
C’est-à-dire que pour une créance impayée de 2000€ par exemple,
il faudra pour absorber ce « petit » impayé, réaliser 20 affaires équivalentes ou 40 000€ de CA additionnel.
Le calcul est le même pour un impayé plus petit mais pour un plus important aussi…

D’autres questions

Une entreprise réalisant une marge nette de 5% devra, pour compenser un impayé, générer un CA de 20 fois le montant dudit impayé.
C’est-à-dire que pour une créance impayée de 2000€ par exemple,
il faudra pour absorber ce « petit » impayé, réaliser 20 affaires équivalentes ou 40 000€ de CA additionnel.
Le calcul est le même pour un impayé plus petit mais pour un plus important aussi…